Morice!

J’ai toujours adoré coudre du carton (ça a commencé avec des scoubidous!).
Le principe est simple, il faut percer le carton à intervalles réguliers et puis passer le fil dans les trous comme on a envie!
Voici un exemple avec Morice. C’est un pseudo déguisement fait dans le principe de l’homme sandwich ce qui donne une pancarte poisson devant et une derrière.(Pour la petite histoire, je l’ai fabriqué pour représenter le poisson dans la pub de « Maurice et des chocobons » : spectacle de mariage!)
Bref, ici, Morice est peint sur du carton, recouvert de feuilles plastiques et le tout cousu avec du fil de couleur.

morice

C’est une technique très facile, il faut juste être patient!

 

Bébé est née

Enfin la famille s’agrandit! Lily-Marie est née dimanche 17 novembre et pour fêter ça, voici 3 jeux fabriqués avec de la récup!
Pour chacun, la base est un coussinet d’allaitement tout doux (je ne me souviens plus de la matière mais c’est bio, haha!). Ensuite j’ai cousu des ruban de couleurs et de tailles différentes pour l’un et pour les autres juste un fil de couleur.
Ils sont tous munis d’un système pour pouvoir les suspendre!jeu coussinet 1

jeu coussinet 2

Pédagogie Montessori : Le Mobile de Gobbi

Bébé 2 étant sur le point d’arriver, je n’ai pas résisté à l’envie de lui fabriquer quelques petits jeux.
Il y a plein d’info sur le net concernant la pédagogie de Maria Montessori mais en gros c’est une méthode d’éducation basée sur l’observation de l’enfant qui nous convient bien ici à la maison (m’enfin, nous ne somme pas non plus des radicaux, on prend ce dont on a envie de cette méthode comme le mobile présenté aujourd’hui).
Bref, j’ai donc fabriqué un mobile appelé Gobbi, facile à faire si vous êtes patient :
L’objectif de ce mobile est de présenter à l’enfant une variation d’une seule couleur (ici le orange) avec une complexité sur la différence de hauteur des boules. D’après ce que j’ai put en livre, futur bébé devrait bien s’amuser avec ça!

Porte-clés

Tout commence par une envie subite de jouer avec du plastique fou et fini par un trousseau de clés, rien que ça !

Donc le plastique fou ça se présente sur forme de feuilles A4 en général, il y en a de plusieurs marques et plusieurs couleurs. Moi j’utilise des feuilles transparentes de la marque Ranger.

Ces feuilles sont, comme le nom l’indique, faites d’une sorte de plastique qui, quand on le chauffe, rétrécit. Parfait pour fait des petites breloques ou embellissements pour le scrap.

Pour ma breloque, j’ai donc utilisé :

  • une feuille de plastique fou
  • un tampon de la marque L’encre et l’image
  • de l’encre stazon (elle tient parfaitement sur le plastique)
  • un marqueur Copic vert et un bleu
  • un heat gun
  • une perforatrice cercle de 0,3 cm
  • des ciseaux

Comment faire ?

  1. tamponner le motif sur la feuille plastique avec l’encre Stazon
  2. le colorier avec les marqueurs
  3. le découper (moi j’ai suivi les bords du motif mais on peut faire un carré ou autre)
  4. faire un trou (où l’on veut) à l’aide de la perforatrice
  5. chauffer le plastique avec le heat gun (pas trop près, et ne pas rester longtemps sur le même endroit pour ne pas brûler quelque chose)

NB:

  • Une fois rétrécit, le pastique est quasiment impossible à découper ou perforer, donc toujours faire ces étapes avant de chauffer.
  • Quand on chauffe le plastique, il se tord d’abord dans tous les sens avant de redevenir plat. Il faut faire attention à ce que des bords ne se collent pas entres eux.

Et voilà le résultat :portcle 1

Ensuite, je me suis demandée comment utiliser ma nouvelle création! Pourquoi pas faire un porte-clés?!

J’ai pris un bout de ruban, une perle, et hop !portecle 2

Du coup, comme j’étais lancée, j’en ai profité pour organiser mon trousseau de clés :portecle 3

Ba oui, elles se ressemblent toutes mes clés aussi !

Au final, ça donne ça :portecle 4

Ha oui j’allais oublier, j’ai rajouté un tampon « Home sweet Home » sur le ruban.

Et voilà!

Les magnets papillons!

papillons en folieCes papillons sont des magnets. Je les ai fait spécialement pour les fêtes de fin d’année 2012.

Pour le Matériel:

  •   le punch (perforatrice) est de Martha Stewart, il fait environ 5*5cm.
  •   l’aimant, c’est une plaque achetée au format A4, un côté est collant.
  •   la colle, du glossy accents de chez Ranger
  •   l’encre, Distress Ink (Ranger) et Colorbox chalk (ou encre à séchage rapide)
  •   du joli papier

Comment Faire:

  1. détourer l’aimant de la forme du papillon et perforer un beau papier avec la perfo papillon.
  2. coller un papier (le même ou un autre qui va avec celui que vous venez de perforer) sur l’aimant côté adhésif.  re-détourer le papier pour qu’il ne dépasse pas de l’aimant.
  3. s’amuser avec les encres sur les contours des papiers (punch et aimant). ça doit donner une sorte de dégradé sur les bords.
  4. encrer les tranches de l’aimant et du punch avec une encres colorbox noire. C’est parce qu’en général les papiers ne sont pas teintés dans la masse et que du coup les tranches sont blanches.
  5. coller le punch sur l’aimant au niveau du centre du papillon (voir la photo).

Et voilà!