Morice!

J’ai toujours adoré coudre du carton (ça a commencé avec des scoubidous!).
Le principe est simple, il faut percer le carton à intervalles réguliers et puis passer le fil dans les trous comme on a envie!
Voici un exemple avec Morice. C’est un pseudo déguisement fait dans le principe de l’homme sandwich ce qui donne une pancarte poisson devant et une derrière.(Pour la petite histoire, je l’ai fabriqué pour représenter le poisson dans la pub de « Maurice et des chocobons » : spectacle de mariage!)
Bref, ici, Morice est peint sur du carton, recouvert de feuilles plastiques et le tout cousu avec du fil de couleur.

morice

C’est une technique très facile, il faut juste être patient!

 

Rangement Copic

En fait, Copic c’est une marque, mais souvent associée aux marqueurs qu’elle produit. Elle en commercialise plusieurs sorte, moi j’ai choisi d’investir dans ceux qu’on appelle Ciao. Ce sont les plus recommandés pour les débutants (comme moi 😉 ) dans l’art du coloriage au marqueur (pour cette marque bien-sur).
Donc bon, j’en ai quelque uns, et comme je marche beaucoup au visuel, j’ai bien avoir mes outils à porté de vue, faciles à repérer.
Après de multiples recherches sur le net, je me suis finalement inspirée de cette boite (cliquer sur l’image pour aller sur le site de la créatrice) :

IMG_9811

 

Bon la mienne n’est pas aussi belle, mais elle remplie les mêmes fonctions à savoir :
  • une case par catégorie de couleurs (il y  en a 13)
  • des marqueurs très accessibles
  • rangement pas trop encombrant
Je n’ai pas voulu passer trop de temps dessus, alors j’ai fait 13 cases avec les morceaux de carton que j’avais sous la main et mis le tout dans une boite à chaussure!
Pour finir un peu de déco :boite copic 4

boite copic 6boite copic 5

Rangement distress Ink

Ou là là, ça devenait compliqué d’utiliser mes encres distress. Ba oui, j’ai un petit panel de couleurs maintenant, mais elles n’étaient pas identifiables au premier coup d’oeil!
Pour faire les présentations, un pad de distress Ink, ça ressemble à ça :distress ink picked raspberryLes avantages, c’est que ces pads s’empilent, ils ont leur couleur sur le dessus (plutôt fidèle en plus) et sont assez jolis! Mais voilà, une fois empilés, on ne voit plus les couleurs et c’est du coup peut pratique de se faire la pile pour trouver « là » couleur dont on a besoin.
D’où la nécessité d’organiser les choses pour s’y retrouver! En plus, pour compliquer les choses, moi je les stocks à l’envers ( il parait que l’encre sèche moins vite comme çà) et j’ai une petite mousse associée à chaque couleur qu’il faut bien stock aussi!
Pour les pads, c’est pas compliqué, j’ai collé sur les bords un morceau de papier coloré de la couleur concernée, c’est la technique la plus répandue. Je n’ai pas écrit le nom des encres, bien que jolies et créatives, ça ne me sert pas de les connaître.rangement distress ink 2
Les numéros c’est pour les associer aux petites mousses, petit défaut (qui moi ne me gène pas plus que ça), les couleurs ne sont pas organisées, je numérote par ordre d’achat.
Les petites mousses sont donc stockées, sur un support papier cartonné doublé d’une feutrine rigide (j’en ai fait 2). Il y a 9 cases numérotées par page avec un scratch dans chacune pour pouvoir y accrocher une mousse.
On ne le voit pas sur l’image, mais chaque mousse a sont numéro également inscrit au dos.
Une vue d’ensemble :rangement distress ink 1
Pour info, les mousses s’utilisent avec un manche, il y en a à gauche sur l’image.

 

Petit rangement pour feuilles de scrap

Grande fan de scrapbooking ces derniers temps, je passe souvent commande sur le site scrapmalin. En général, je reçois des cartons qui sont pile au format pour accueillir les feuilles de scrap 30*30. J’aime bien ces cartons, du coup, je les gardes! Ils sont assez plats et ressemblent à des tiroirs.

Alors bon, à force d’accumuler ces boites il fallait bien en faire quelque chose,non!

Donc voici en photos les étapes pour fabriquer un petit meuble à tiroirs :

Les étapes de la structure :

J’ai d’abord fabriqué 3 côtés à rainure puis les ai collés sur un socle plat avec un pistolet à colle chaude.

Les rainures servent à accueillir une plaque de carton qui viendra maintenir un tiroir.meuble carton 4

J’ai consolider les angles avec des bandes de craft gommé et recouvert tout le meuble de gesso pour cacher la couleur « carton ».

Un essai avec quelques tiroirs :meuble carton 3

Et les meubles finis (j’en ai fait 2) :

Il y a un système dans chaque tiroirs pour sortir les papiers : c’est une plaque de carton reliée à une languette (sur la photo elles sont en jaunes et en violettes), il n’y a qu’à tirer sur la languette pour que tout le bloque de feuilles sorte. Le bout des petites languettes est perforé avec le punch « Scallop dot » de Martha Stewart.

Sur chaque tiroir, une petite vignette indique ce qu’il y a dedans. Moi j’aime bien classer mes papiers par marque et non par couleur pour 2 raisons :

  • quand j’élabore un projet, j’ai bien regarder tous mes papiers, ça prend du temps mais c’est un régal pour mes yeux et une source d’inspiration.
  • les papiers sont souvent recto/verso et ont donc au moins 2 couleurs, c’est pas très pratique du coup pour le classement.

Et voilà!

Une corbeille de linge

corbeille de lingeUn jour, j’ai eu l’envie de faire une panière de linge en carton!

Pour le matériel:

  • un carton (de déménagement par exemple) assez grand et en bon état
  • de la peinture acrylique (ici bleu)
  • un cuter
  • des jolies feuilles de soies (ici de Décopatch je crois)
  • du vernis colle
  • du vernis ou vitrificateur
  • (en option, des bandes de craft gommé)

Comment faire?

  1. découper le carton : enlever les volets de fermeture du dessus, créer des ouvertures (poignées) sur chaque côtés (les plus petits), et découper un des grands côtés de quelques centimètres pour créer un bord plus petit.
  2. (en option, recouvrir tout le carton de papier craft gommé)
  3. peindre tout le carton, intérieur et extérieur en bleu
  4. déchirer les feuilles de soie en gros carrés
  5. coller les carrés sur l’extérieur du carton avec le vernis colle
  6. marquer les contour des carrés à l’encre noire
  7. vitrifier l’intérieur et l’extérieur!

 

Et voilà 🙂